Les bonnes mesures à adopter sans faire appel au plombier

Sans l’intervention d’un plombier, vous pouvez vous débrouiller pour les petits travaux d’entretien. Découvrez quelques conseils utiles pour apprendre les différentes manières de déceler une fuite d’eau de votre tuyauterie. Notre blog fournit aussi des bons tuyaux pour installer vos équipements plomberie sans le moindre pépin.

Comment localiser la présence d’une fuite de tuyaux ?

Une importante fuite est couramment responsable de la hausse anormale de votre facture d’eau. Jetez donc un coup d’œil à votre compteur pour ¬ détecter les anomalies.

Fermez votre source principale d’alimentation en eau pendant 12 à 24 heures au minimum pour déceler la source du problème.

Préparez votre feuille ou prenez un bloc note, équipez-vous d’un crayon ou de quoi écrire car vous allez copier ce qui est affiché sur le compteur ; une fois, juste après l’avoir coupé, et une seconde fois après l’avoir remis au marche. Notez l’écart puis calculez la différence pour connaître exactement quelle quantité d’eau avez-vous perdu :

  • Commencez par freiner l’alimentation en eau au niveau du robinet principal se trouvant en aval de votre compteur. Attendez 12 à 24 heure avant de le remettre en route.
  • Relevez les indications du compteur. votre débit en eau est affiché en m3 sur le compteur. Vous verrez s’afficher les autres unités telles que les hectolitres, les décalitres et les litres situées à droite de la virgule. Ces zones là laissent clairement apparaître l’écart pour vous signaler le niveau d’importance de fuite au cours des douze à vingt quatre heures.
  • Reprenez votre bloc-note et stylo ; notez ce qu’affiche votre compteur après l’avoir rouvert . Faites sortir de l’eau à votre robinet ; ne perdez pas votre compteur de vue . Le cas où ce dernier continue à tourner révèle une fuite de tuyauterie . une fois la fuite d’eau repérée , vous devriez stopper de nouveau le compteur et relever l’indication finale. Servez-vous de calculatrice pour déterminer l’écart entre les chiffres et connaître le volume exact d’eau perdue . Le débit réel de fuite d’eau peut être obtenu en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures où vous avez arrêté votre système d’alimentation en eau.
  • Quand la fuite est repérée et que le volume et débit de perte sont aussi connus. Faites le tour de vos installations et robinets défectueux pour réparer la fuite de système de canalisation d’eau .

Résoudre un problème de fuite d’eau: comment ça marche ?

La défectuosité d’un tuyau ou d’un raccord est souvent à l’origine d’un problème de fuite d’eau .

  • Les solutions de colmatage adaptées à votre tuyauterie en cuivre en cas de fuite :

Les deux meilleures solutions permettant de réparer un tuyau fuyant en cuivre consistent en l’utilisation d’un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Une fuite a été détectée au niveau d’un raccord défectueux : Comment procéder ?

Une fuite au niveau d’un raccord ? Songez à remplacer votre joint.

  • Votre tuyau en cuivre fuit : Réparez- le à l’aide d’un mastic

Pour réparer une fuite sur tuyau en Cu, astiquez délicatement le conduite. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant à l’aide d’ un torchon bien propre ; laquez délicatement le tuyau sur une surface à peu près plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour parfaire son polissage, il faudra utiliser une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile émeri fine Commencez par segmenter le mastic et moulez- le jusqu’à ce que vous obteniez une boule de teinte homogène et collant . Une fois cela fait , appliquez le mastic sur la conduite. à l’aide de vos doigts, aplatissez le produit sur la zone fuyante que vous avez préalablement nettoyée . Fais en sortes que ça tienne . Laissez sécher aussi longtemps qu’il faudra.

  • Les bonnes démarches à suivre pour calfeutrer un tuyau fuyant en Cu en se servant d’un ruban adhésif autoamalgamant spécial

La conduite doit-être polie et propre ! Prenez du papier abrasif, une toile émeri fine ou une brosse métallique pour l’abraser. Servez-vous ensuite d’un chiffon ou d’un torchon bien propre pour le nettoyer. Utilisez un sèche-cheveux pour sécher le tuyau fuyant en Cu. Une fois cela terminé , il ne vous restera plus qu’à appliquer la bande sur la conduite sujette à une fuite .

Comment faire pour stopper la fuite au niveau d’un raccord abîmé ?

Pour en finir avec une fuite sur d’une bague en PVC, procédez comme suit :

  • Vérifiez d’abord si la bague est défectueuse et remplacez-la.
  • Inutile de la remplacer le cas échéant, resserrez-la simplement.
  • Si la fuite est due à un problème de joint, replacez-le correctement ou remplacez-le si ce n’est plus possible.

interventions-de-reparation-plomberie

Trouver la solution de comblement correspondante pour sa tuyauterie cuivre

Défectuosité de tuyaux suite à un choc direct, gel de tuyauterie , défaut de conception , soudage de mauvaise qualité, micro-vibration, effet coup bélier… sont susceptibles de provoquer une fuite de tuyauterie . A chaque problème correspond la solution adéquate : un ruban adhésif autoamalgamant ou un mastic bi-composant pour combler les fuites les moins importantes ; assemblage d’un nouveau raccord pour le cas d’un gros jet de fuite par exemple .

  • Mastic bi-composant antifuite :

Il comprend deux composants séparés : durcisseur et adhésif qui se présentent sous forme solide. Vendu au magasin distributeur en barres mais aussi en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant durcisseur et adhésif est modulable par le bout des doigts. Le boulet homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit au contact avec l’air permettant le colmatage efficace de votre tuyau en Cu.

  • Ruban adhésif antifuite autoamalgamant :

Le ruban antifuite adhésif est à distinguer du ruban adhésif électricien car autoamalgamant par nature. Ce ruban assez spécial se fond avec le tuyau une fois qu’on l’applique sur la surface à colmater.

Comment obturer une fuite sur son tuyau en PVC ?

  1. Stoppez l’alimentation principale en eau ; le compteur

Après avoir arrêté le compteur, assurez-vous aussi qu’aucune eau ne circule en amont de la partie fuyante .

  1. Marquez les extrémités de la partie défectueuse de votre tuyau en PVC et découpez-les pour pour la retirer

L’opération commence par le balisage de part et d’autre de la partie endommagée de votre tuyau en PVC. Une fois cela terminé, passez immédiatement à la découpe en utilisant une scie à métaux, une scie égoïne ou une scie à guichet .

  1. N’oubliez pas d’ ébarber les segments résiduaires :

Pour réussir le décapage des zones de contacts d’un tuyau fuyant en PVC, optez pour l’utilisation d’un un cutter, d’un simple couteau ou d’un papier abrasif que pour celle d’un ébavureur traditionnel.

  1. Vient maintenant le tour du dégraissage des zones de contact !

Prenez une feuille essuie-tout bien propre et ensuite trempez-la dans de l’alcool pour astiquer les manchons ; de même pour toutes les extrémités de la conduite sur trois à 5 centimètres.

  1. Dégivrez les surfaces de contact :

L’étape est incontournable pour garantir une bonne adhérence à la colle antifuite .

  1. Prenez votre chevillière pour métrer les portions de tuyau à changer

Il vous faudra métrer la partie altérée avant de l’enlever du tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire 1 centimètre .

  1. Place au découpage du nouveau fragment de tuyau :

Insérez le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop presser. Marquez la longueur à découper . Découpez le tube de remplacement ; ébavurez- en l’extrémité .

  1. Maintenant il vous faudra les connecter :

Avant d’intégrer le nouveau fragment à votre tuyauterie, il vous faudra écarter délicatement l’une des sections de conduite résiduaires. Les colliers qui immobilisent la partie la plus courte doivent être dénouées pour l’enlever du mur.

  1. Collez les surfaces de contact :

Pour ce faire, vous avez 2 possibilités :

  • Coller sur les surfaces dégivrées en appliquant directement la glu aux manchons.
  • Ecoller le nouveau tronçon au système via le bout de votre tube et des sections de la conduite initiale .
  1. Le tube doit être associé aux manchons :

Introduisez les manchons aux bouts du nouveau tube, sans les faire tourner, puis enfilez le tube de part et d’autre des deux côtés.

six conseils utiles au remplacement d’une chasse d’eau

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre chasse d’eau existante. Vérifiez donc au niveau du clapet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien fermé . Il se loge à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Pour réussir le démontage d’une chasse d’eau, n’oubliez jamais d’ôter son couvercle :

Désinstaller une chasse d’eau tirette , c’est facile ! Dévissez-la simplement !. La désinstallation d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en dénouant le fil la liant .

  1. Ôtez maintenant l’ ancienne chasse d’eau

Enlevez également du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à quatre vingt dix degrés dans le sens opposé de l’aiguille d’une montre.

Les écrous qui assurent la fermeture du réservoir du WC sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir désinstallé saisissez le réservoir et posez-le par terre . Votre soin d’étanchéité usagé doit être enlevé à son tour. Utilisez une clé spécifique pour ce faire.

  1. Réinstallez le réservoir sur la cuvette :

Astiquez la céramique puis, réinstallez le réservoir. Vissez-en d’abord de fond et l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve : celui-ci avec une clé spéciale. Montez le nouveau joint mousse. Intégrez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir. Insérez le vis de fixation puis, serrez-en les écrous.

  1. L’étape finale avant l’installation définitive de la nouvelle chasse d’eau consiste à la restitution robinet-flotteur :

Préparez un joint pour le coulisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Introduisez ensuite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela fait , stabilisez l’écrou de fixation du flotteur et puis, montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous servant d’ une clef adaptée , vous pouvez serrer l’écrou et maintenir le robinet à la fois. .

  1. L’installation de votre chasse d’eau neuve intervient en dernière phase :

Après avoir réussi à ajuster la hauteur du nouveau mécanisme de chasse à la taille du réservoir, vous devez également installer le mécanisme sur sa base , tout au fond du réservoir. Fixez manuellement en tournant à un quart de tour dans le sens de l’aiguille d’une montre.

5 démarches simples pour vous aider à nettoyer un chauffe-eau par vous-même

  1. Première mesure de sécurité avant le nettoyage : éteignez puis mettez hors tension votre chauffe-eau

Pour sécuriser votre opération de nettoyage de chauffe-eau électrique, ce qu’il faudra faire consiste à désactiver son disjoncteur. Retirez également le fusible une fois cela fait .

  1. Purgez le chauffe-eau en toute sécurité après l’avoir préalablement désactivé

Effectuer une vidange n’est pas indispensable pour un chauffe-eau stéatite. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée au contraire, la cuve du chauffe-eau électrique doit être complètement vidangée.

  1. Après avoir vidangé le chauffe-eau électrique, récupérez sa résistance !

Désinstallez la résistance après avoir effectué la vidange de votre chauffe-eau électrique . Commencez par désinstaller la résistance sous le capot de protection. Pour ce faire, dévisser le capot en premier.

  1. Aseptisez- la :
  2. Après avoir tout nettoyé , pensez à rétablir la platine puis, branchez et réactivez votre chauffe-eau électrique

La réinstallation de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant restauration de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche de votre dispositif électrique de chauffage.